Lac Sévan, Monastère Sévanavank, Dilidjan, Monastère Haghartsine, Monastère Gochavank (une nuit), Monastère de Sanahine, Monastère de Haghpat, Forteresse d’Akhtala, Erevan

Lac Sévan, Monastère Sévanavank, Dilidjan, Monastère Haghartsine, Monastère Gochavank

1. Lac Sévan
Visiter la page
Lac Sévan
Le lac Sévan, jadis nommé Mer de Guégham, est l’un des plus grands lacs de haute montagne du monde (superficie 1400 km², 1900 m d’altitude). Le lac a pour affluents plus de deux dizaines de petites rivières mais une seule en prend sa source, le Hrazdan. L’eau du lac est douce et parmi les poissons qui y habitent les meilleurs sont la truite d’eau douce dite «ichkhan» et le lavaret. Célébré par les poètes, les compositeurs et les peintres, il englobe, comme le mont Ararat, l’amour des Arméniens pour leur patrie.
2. Monastère Sévanavank
Visiter la page
Monastère Sévanavank
Une vue captivante s’ouvre du côte nord-ouest de Sévan d’où vous voyez comment la presqu’île avec son complexe monastique médiéval se dresse. Il est difficile d’imaginer que cet endroit a servi parfois de lieu d’exile pour la noblesse arménienne. Le complexe monastique Sévanavank a été construit en 874 par la princesse Mariam, la fille du roi Achote Bagratouni. La congrégation des moines s’y est instalée dès le 8ième siècle. De trois églises, des cellules monacales et d’autres bâtiments ne sont restés que les deux: l’église des Saints Apôtres et l’église de la Sainte Vierge.
3. Dilidjan
Visiter la page
Dilidjan
La ville Dilidjan est une station climatique et thermale. Ses moyens de traitement sont l’air pur des forêts de conifères et l’eau minérale «Dilidjan». La ville est célèbre non seulement par ses centres de cure ou de repos, mais aussi par le grand nombre de monuments historiques: ruines des monastères et des forteresses, des khatckars qu’on peut voir aux alentours de la ville.
4. Monastère Haghartsine
Visiter la page
Monastère Haghartsine
Le monastère se trouve à 18 km de la ville Dilidjan, dans la gorge de la rivière de Haghartsine. Comme la majorité des monastères d’Arménie, Haghartsine est construit dans un site pittoresque, sous la couverture d’une forêt touffue. Sa fondation débute au 10ième siècle. Le monastère comprend les églises Saint Grégoire, Sainte Vierge, Saint Stéphane et un grand réfectoire composé de deux salles. Auparavant près de Haghartsin il y avait un chêne énorme ayant presque le même âge que le monastère qui complétait la beauté de la nature. Malheureusement seulement une petite partie du creux est restée jusqu’à nos jours, cependant, il représente toujours un grand intérêt parmi les visiteurs et préserve la tradition selon laquelle quand on fait un vœu et on réussit à passer à travers l’arbre (creux), le vœu devrait devenir la réalité prochainement.
5. Monastère Gochavank
Visiter la page
Monastère Gochavank
Si vous suivez un petit sentier qui mène à l’est du lac Parz, vous vous retrouvez à la gorge pittoresque de la rivière Goch où vous découvrirez un monument historique du 12ième s. le monastère Nor Guétik (1188). Il est plus connu comme Gochavank au nom de son fondateur Mkhitar Goch, le célèbre écrivain et savant médiéval arménien. Le complexe monastique comprend les églises de Sainte Vierge, Saint George, Saint Grégoire l’Illuminateur, une grande bibliothèque et une école.

Monastère de Sanahine, Monastère de Haghpat, Forteresse d’Akhtala, Erevan

1. Monastère de Sanahine
Visiter la page
Monastère de Sanahine
Le monastère de Sanahine est fondé au Xième siècle au village de Sanahine. Il est dans la liste du patrimoine culturel de l’UENSCO. Le plus vieux bâtiment du complexe est l’église de Sainte Vierge datant de l’an de 951. Au cours des siècles le monastère s’est agrandi grâce aux édifices qui s’y sont ajoutés. Le monastère compte parmi les plus grands centres religieux et culturels de l’Arménie médiévale.
2. Monastère Haghpat
Visiter la page
Monastère Haghpat
Le monastère Haghpat se trouve au village de Haghpat à 6 km au sud-est d’ Alaverdi et il est dans la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO. C’est l’un des plus importants complexes monastiques de l’Arménie médiévale, fondé en 976 sous le roi Achot III Bagratide. Le plus ancien édifice du complexe est l’église Saint Signe qui s’est conservée jusqu’à nos jours sans changements sensibles. Le complexe comprend aussi l’église Saint Grégoire, la chapelle Sainte Vierge, une bibliothèque et un grand réfectoire.
3. Forteresse d’Akhtala
Visiter la page
Forteresse d’Akhtala
La forteresse d’Akhtala aujourd’hui démantelée, se trouve à la région de Lori et elle est située sur un plateau qui étant entouré de trois côtés de profonds précipices, à la première vue d’œil ressemble à une presqu’île. Profitant des avantages naturels de cet endroit, qui était renforcé par de hautes murailles, au 10ième siècle une forteresse puissante y était construite dont l’entrée était gardée par deux tours piramydales. Sur le territoire de la forteresse se trouvait le monastère d’Akhtala, composé de trois églises. Une grande valeur artistique représentent surtout les fresques de l’église centrale.
4. Erevan
Visiter la page
Erevan
Erevan, la capitale d’Arménie qui a 29 ans de plus que Rome. Elle date de 782 avant J.-C. quand la forteresse d’Erébuni était construite par le roi Argishti 1ier. Erevan est souvent nommé «ville rose» car les immeubles sont faits de pierre en rose tuf. La capitale est une destination touristique importante grâce aux nombreux monuments, à la vie de nuit, aux musées et aux parcs admirables.

Inclus

  • Chauffeurs professionnels
  • Véhicules climatisés
  • Eau embouteillée
  • Départ (arrivée) de/à Erevan
  • Assurance du véhicule et des passagers
  • Arrêts supplémentaires sur la route
  • Hébergement et repas du chauffeur/du guide

Exclus

  • Hébergement à l'hôtel
  • Déviations significatives de la route
  • Boissons alcoolisées en cas de choix d'option avec repas
  • Audioguides
  • Wi-Fi dans les véhicules
  • Visitez les deux églises des régions du nord de l'Arménie
  • Visitez l'un des plus grands lacs d'eau douce d'altitude d'Eurasie
  • Profitez des forêts «de la petite Suisse de l'Arménie»
  • Explorez les sites incrédibles du patrimoine culturel de l'UNESCO

*200 marches pour monter à Sévanavank
*600 m pour descendre la colline jusqu'à Haghartsin