Eglise Sainte Hripsimé, Eglise Sainte Gaïané, Cathédrale Saint Etchmiadzine, Trésors d’Etchmiadzine

Pour la première visite

Eglise Sainte Hripsimé, Eglise Sainte Gaïané, Cathédrale Saint Etchmiadzine, Trésors d’Etchmiadzine

1. Eglise Sainte Hripsimé
Visiter la page
Eglise Sainte Hripsimé
A l’arrivée dans la ville Etchmiadzine (ancien Vagharchapat) on découvre la majestueuse église Sainte Hripsimé, construite en 618 par le Catholicos Komitas au lieu du martyre de la vierge Hripsimé, qui s’est réfugiée en Arménie pour échapper les poursuites romains. Ses ossements reposent dans le caveau souterrain de l’église. L’église est dans la liste du patrimoine cuturel de l’UNESCO.
2. Eglise Sainte Gaïané
Visiter la page
Eglise Sainte Gaïané
L’église Sainte Gaïané se trouve au sud de Saint Etchmiadzine. Elle est construite en 630 à l’emplacement de la chapelle du IVième siècle, bâtie sur le lieu du martyre de la vierge Gaïané, inspiratrice de la fuite des vierges de Rome en Arménie. L’église est admirée par sa composition stricte et la majesté de son intérieur. Elle est dans la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO.
3. Cathédrale Saint Etchmiadzine
Visiter la page
Cathédrale Saint Etchmiadzine
La cathédrale est la plus ancienne église chrétienne de l’Arménie. Elle est dans la liste du patrimoine culturel de l’UENSCO. Elle a été fondée aussitôt après l’adoption du christianisme par les Arméniens comme une religion d’Etat. Selon la légende l’emplacement de la cathédrale a été indiqué par le Christ-même à Grégoire l’Illuminateur à qui il a apparu en vision. La cathédrale d’Etchmiadzine est actuellement l’une des plus grandes églises apostoliques arméniennes, ainsi que la résidence du Catholicos de tous les Arméniens. Le musée, où l’on expose les Trésors de Saint Etchmiadzine, est un petit maténadaran qui est assez riche en manuscrits et qui attire toujours les touristes. A partir de la fin de l’an 2018 jusqu’à maintenant les travaux de reconstruction sont réalisés c’est pourquoi la visite de la cathédrale d’Etchmiadzine n’est possible que de l’extérieur.
4. Musée Trésors d’Etchmiadzine
Visiter la page
Musée Trésors d’Etchmiadzine
Le musée «Trésors d’Etchmiadzine» se trouve à la partie sud de la cathédrale principale. Les reliques saintes uniques y sont présentées. Parmi les trésors nombreux il est à noter la Sainte Lance, mise en reliquaire en argent par laquelle le flanc droit de Jésus a été percé, les reliques de l’Arche de Noé qui sont dans le même reliquaire créé en 1698 et d’autres objets d’art valables. Selon l’histoire les reliques de l’Arche de Noé ont été données au Patriarche Saint Hakob Mtsbna au 4ième siècle car il voulait monter au sommet du mont Ararat. Après l’ascension il est tombé en sommeil sous l’influence du Dieu et l’ange du Dieu a mis le reliquaire sous sa tête. Dans son rêve l’ange suppliait Saint Hakob de se réveiller, prendre les reliques et descendre du sommet de la montagne. Lors des fouilles archéologiques effectuées pour la reconstruction du Saint Autel les restes du Saint Autel originaire datant de 301-303 après Jésus-Christ et fondé par Grégoire l’Illuminateur ont été découverts.

Inclus

  • Chauffeurs professionnels
  • Véhicules climatisés
  • Eau embouteillée
  • Départ (arrivée) de/à Erevan
  • Assurance du véhicule et des passagers
  • Arrêts supplémentaires sur la route

Exclus

  • Déviations significatives de la route
  • Boissons alcoolisées en cas de choix d'option avec repas
  • Audioguides
  • Wi-Fi dans les véhicules
  • Découvrez les endroits incroyables des sites du patrimoine culturel de l'UNESCO
  • Regardez la première cathédrale chrétienne dans le monde
  • Jetez un coup d'œil sur la Sainte Lance et les reliques de l'Arché de Noé