Temple de Garni, Monastère Guégard, Tsaghkadzor, Téléphérique de Tsaghkadzor, Monastère Kétcharis, Lac Sévan, Monastère Sévanavank

Temple de Garni, Monastère Guégard, Tsaghkadzor, Téléphérique de Tsaghkadzor, Monastère Kétcharis, Lac Sévan, Monastère Sévanavank

1. Temple de Garni
Visiter la page
Temple de Garni
Le temple païen de Garni est l’unique monument hellénistique sur le territoire de l’Arménie. Il est consacré à Mithra, dieu du soleil et construit à la seconde moitié du 1er siècle, sous le roi Tiridat I. Après la conversion des Arméniens au christianisme le temple devient une résidence d’été des rois. Près du temple on trouve des ruines d’une église du 7ième siècle, d’un palais royal du 12ième siècle et surtout celles des bains royaux du 3ième siècle, avec de beaux pavements en mosaïque multicolores et l’inscription mystérieuse en grec: «Nous avons travaillé sans rien recevoir». En 1679 le temple s’est écroulé à la suite d’un séisme, mais il a été restauré en 1977.
2. Monastère Guégard
Visiter la page
Monastère Guégard
Le célèbre monastère Guégard se trouve à 7 km de Garni. Il est dans la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO. D’après la légende, ce monastère, d’abord dit Ayrivank (Monastère Rupestre) était renommé Guégard (la lance). Cette lance par laquelle un soldat romain a transpercé le corps du Christ crucifié est conservée à présent comme une relique sacrée dans la Cathédrale d’Etchmiadzine. Le complexe monastique de Guégard est parfaitement conservé et fonctionne jusqu’à présent. Il est composé de l’église principale, des églises creusées dans la roche, des cellules des moines. L’église principale Kathoghiké est construite au 13ième siècle.
3. Tsaghkadzor
Visiter la page
Tsaghkadzor
Célèbre par ses centres de vacances et surtout son splendide complexe monastique de Kétcharis (11ième-13ième siècles), la ville Tsaghkadzor se situe dans la région de Kotayk (à 60 km au nord d’Erévan), sur le versant du mont Téghénis entourée de forêts vierges et de prairies alpines. C’est l’un des petits coins de notre pays où la beauté de la nature garde son attrait durant toute l’année: vous pouvez passer vos vacances d’été à Tsaghkadzor et jouir du calme et de la fraîcheur de l’air montagneux, y retourner en automne pour contempler la diversité des couleurs du palet des paysages ou plutôt au printemps pour vous inspirer de l’élan d’une nature qui s’éveille.
4. Téléphérique de Tsaghkadzor
Visiter la page
Téléphérique de Tsaghkadzor
A Tsaghkadzor, qui est une station de ski populaire d’Arménie, il y a un téléphérique à 5 stations et plus d’une dizaine de pistes de ski. Le télésiège de Tsaghkadzor est situé au versant est du mont Téghenis à une hauteur de 1966-2819 m au-dessus du niveau de la mer. Il fonctionne à partir de 1967. D’une hauteur de 2819 m, où vous arriverez par le télésiège rapide en 32 minutes, toute l’Arménie est à votre portée en un clin d’œil. S’il fait beau, vous aurez une vue à couper le souffle sur le mont Ararat. En 2004 l’ancien téléphérique a été remplacé par le nouveau. De plus, en 2017 les grands investissements ont été réalisés pour le téléphérique. A présent il est bien équipé ce qui garantit un repos actif et sûr.
5. Monastère Kétcharis
Visiter la page
Monastère Kétcharis
Le splendide complexe monastique de Kétcharis se situe au nord-ouest de Tzaghkadzor. Ce monument de 11-13ième siècles est composé de quatre églises – Saint Grégoire l’Illuminateur (11ième siècle), Saint Signe (11ième siècle), Katoghiké (13ième siècle), Sainte Résurrection (13ième siècle), et de deux chapelles dont l’une sert de mausolée à Grigore Magistre Pahlavouni, le fondateur du monastère, éminent théologien et homme politique médiéval. Les khatchkars parsemés sur le territoire du monastère font également partie intégrante de l’ensemble du complexe.
6. Lac Sévan
Visiter la page
Lac Sévan
Le lac Sévan, jadis nommé Mer de Guégham, est l’un des plus grands lacs de haute montagne du monde (superficie 1400 km², 1900 m d’altitude). Le lac a pour affluents plus de deux dizaines de petites rivières mais une seule en prend sa source, le Hrazdan. L’eau du lac est douce et parmi les poissons qui y habitent les meilleurs sont la truite d’eau douce dite «ichkhan» et le lavaret. Célébré par les poètes, les compositeurs et les peintres, il englobe, comme le mont Ararat, l’amour des Arméniens pour leur patrie.
7. Monastère Sévanavank
Visiter la page
Monastère Sévanavank
Une vue captivante s’ouvre du côte nord-ouest de Sévan d’où vous voyez comment la presqu’île avec son complexe monastique médiéval se dresse. Il est difficile d’imaginer que cet endroit a servi parfois de lieu d’exile pour la noblesse arménienne. Le complexe monastique Sévanavank a été construit en 874 par la princesse Mariam, la fille du roi Achote Bagratouni. La congrégation des moines s’y est instalée dès le 8ième siècle. De trois églises, des cellules monacales et d’autres bâtiments ne sont restés que les deux: l’église des Saints Apôtres et l’église de la Sainte Vierge.

Inclus

  • Chauffeurs professionnels
  • Véhicules climatisés
  • Eau embouteillée
  • Départ (arrivée) de/à Erevan
  • Assurance du véhicule et des passagers
  • Arrêts supplémentaires sur la route

Exclus

  • Déviations significatives de la route
  • Boissons alcoolisées en cas de choix d'option avec repas
  • Audioguides
  • Wi-Fi dans les véhicules
  • Explorez le temple païen du 1ier siècle
  • Découvrez les légendes de Saint-Lance utilisée par le soldat romain pour piquer le côté de Jésus-Christ
  • Visitez le monastère magnifique du 11-13ième siècles
  • Faites un tour en téléphérique pour observer les environs fantastiques
  • Visitez l'un des plus grands lacs d'eau douce de haute altitude en Eurasie

*200 marches pour monter à Sévanavank