Temple de Garni, Monastère Guégard, Atelier de cuisson de lavache, Gorge de Garni Symphonie de pierres, Lac Sévan, Monastère Sévanavank

Paysages attirants

Temple de Garni, Monastère Guégard, Atelier de cuisson de lavache, Gorge de Garni, Lac Sévan, Monastère Sévanavank

1. Temple de Garni
Visiter la page
Temple de Garni
Le temple païen de Garni est l’unique monument hellénistique sur le territoire de l’Arménie. Il est consacré à Mithra, dieu du soleil et construit à la seconde moitié du 1er siècle, sous le roi Tiridat I. Après la conversion des Arméniens au christianisme le temple devient une résidence d’été des rois. Près du temple on trouve des ruines d’une église du 7ième siècle, d’un palais royal du 12ième siècle et surtout celles des bains royaux du 3ième siècle, avec de beaux pavements en mosaïque multicolores et l’inscription mystérieuse en grec: «Nous avons travaillé sans rien recevoir». En 1679 le temple s’est écroulé à la suite d’un séisme, mais il a été restauré en 1977.
2. Monastère Guégard
Visiter la page
Monastère Guégard
Le célèbre monastère Guégard se trouve à 7 km de Garni. Il est dans la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO. D’après la légende, ce monastère, d’abord dit Ayrivank (Monastère Rupestre) était renommé Guégard (la lance). Cette lance par laquelle un soldat romain a transpercé le corps du Christ crucifié est conservée à présent comme une relique sacrée dans la Cathédrale d’Etchmiadzine. Le complexe monastique de Guégard est parfaitement conservé et fonctionne jusqu’à présent. Il est composé de l’église principale, des églises creusées dans la roche, des cellules des moines. L’église principale Kathoghiké est construite au 13ième siècle.
Atelier de cuisson de lavache
Visiter la page
Atelier de cuisson de lavache
Comme l’adage dit: «Le pain est le soutien de la vie».

Le lavache est l’une des icônes gastronomiques les plus populaires de l’Arménie faisaint partie indivisible de la cuisine arménienne. Il s’agit d’un pain plat traditionnel doux, fin, cuit dans le tonir (four spécial dans le sol). Bien que le procès de cuisson du lavache demande des compétences spéciales, il est entrepris majoritairement par des femmes. Depuis des siècles le lavache a été consommé par toutes les classes de la société arménienne, il est apprécié pour son goût unique et sa capacité d’etre conservée pour une période assez longue sans perdre ses qualités positives.

En 2014 «La préparation, la signification et l’aspect extérieur du lavache en tant qu’expression de la culture arménienne» étaient inscrites sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Durant cet atelier vous observerez et vous apprendrez les techniques millénaires de préparation de lavache datant de plusieurs millénaires et bien sûr vous le dégusterez avec de la verdure fraîche, du fromage local délicieux. En ressentant l’odeur du lavache une fois vous garderez cette impression pour toute la vie:)
3. Gorge de Garni Symphonie de pierres
Visiter la page
Gorge de Garni Symphonie de pierres
Les colonnes multiformes de basalte formées par la lave volcanique laissent une impression inoubliable. Ce monument original créé par la nature-même grâce à son aspect unique est nommé «Orgue de basalte».
4. Lac Sévan
Visiter la page
Lac Sévan
Le lac Sévan, jadis nommé Mer de Guégham, est l’un des plus grands lacs de haute montagne du monde (superficie 1400 km², 1900 m d’altitude). Le lac a pour affluents plus de deux dizaines de petites rivières mais une seule en prend sa source, le Hrazdan. L’eau du lac est douce et parmi les poissons qui y habitent les meilleurs sont la truite d’eau douce dite «ichkhan» et le lavaret. Célébré par les poètes, les compositeurs et les peintres, il englobe, comme le mont Ararat, l’amour des Arméniens pour leur patrie.
5. Monastère Sévanavank
Visiter la page
Monastère Sévanavank
Une vue captivante s’ouvre du côte nord-ouest de Sévan d’où vous voyez comment la presqu’île avec son complexe monastique médiéval se dresse. Il est difficile d’imaginer que cet endroit a servi parfois de lieu d’exile pour la noblesse arménienne. Le complexe monastique Sévanavank a été construit en 874 par la princesse Mariam, la fille du roi Achote Bagratouni. La congrégation des moines s’y est instalée dès le 8ième siècle. De trois églises, des cellules monacales et d’autres bâtiments ne sont restés que les deux: l’église des Saints Apôtres et l’église de la Sainte Vierge.

Inclus

  • Chauffeurs professionnels
  • Véhicules climatisés
  • Arrêts supplémentaires sur la route
  • Eau embouteillée
  • Le prix d'entrée couvre l'atelier et la dégustation
  • Départ (arrivée) de/à Erevan
  • Assurance du véhicule et des passagers

Exclus

  • Déviations significatives de la route
  • Wi-Fi dans les véhicules
  • Boissons alcoolisées en cas de choix d'option avec repas
  • Audioguides
  • Admirez les vues du mont biblique Ararat depuis l'Arc de Tcharents et prenez des photos fantastiques
  • Explorez le temple païen du 1ier siècle
  • Découvrez les légendes de la Sainte Lance utilisée par un soldat romain pour piquer le côté de Jesus-Christ
  • Dégustez le pain arménien traditionnel le plus délicieux
  • Explorez les monuments géologiques, nommés «Orgue de basalte»
  • Admirez la scène merveilleuse, s'ouvrant de la Perle bleue d'Arménie


*200 marches pour monter à Sévanavank